CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

c'est le bruit des feux de

détresse

les feux de madétresse

sur le macadam de mon

désemparement

au tournant de mes

nonchangements

direction infixable

lintrospection ne me

ravivepa la zonemorte

mortemortifié

les détritus se sont

amoncelés dans mon

corpourrissant 

aucune main même la

tienne ne pourra me

dépoubellé





Vous devez être un utilisateur enregistré du site pour pouvoir commenter les articles

Derniers textes

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...