CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

heure par

seconde 

dans le

sablier

détemporisé

le phénix aux

ailes d'or ne

chatouille pas

mieux le ciel

les seins ornés

de langues

en érection

à trop resserrer

les siècles passés

le pavé blanchâtre

s'abattit sur le

marmiton noir qui

poussa un cri

superbement

civilisé

Vous devez être un utilisateur enregistré du site pour pouvoir commenter les articles

Derniers textes

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...