à savoir que le

coronavirus sévissait

auparavant sur une

planète à 17 634 années

lumière de la nôtre où on

lui a fait comprendre 

d'aller dégager de la

matière moins noble