CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

tumulte d'une bousculade d'une

voracité extraordinaire

mettez-moi 45 barbares de plusse

tiens-moi au courant de ton rien

il avait de trop petites paluches 

pour s'emparer du gros numéro

préviens déjà mes émirs

il peina au ciel

déverse tout ton bruit devant les

puissants

je les embobinais sans utiliser 

mon meilleur vin

ils choisirent le mâle le plus

autarcique

figure mélancolique de l'attente

dans le coeur de cette muse 

s'agitaient tous les poètes à venir




Vous devez être un utilisateur enregistré du site pour pouvoir commenter les articles

Derniers textes

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...