un calcul simple a

établi que j'ai assez de

mots à vous balancer

pour que je n'ai pas à

décroiser les bras

pendant 6,78 ans