à
un
point

où je n'espère

même plus

penser à me

consacrer à

changer la

trajectoire des

comètes