généralement on me dit

vu ce que tu écris on ne

sait quoi penser

alors que je n'écris pas

pour faire penser

d'ailleurs je montre de

moins en moins ce que

j'écris

j'ai eu montré certaines

de mes phrases

bêtement par orgueil

puis par élan de vie 

communicante

maintenant j'écris pour

moi

pas pour moi entier

pour cette partie du moi

qui pense que je ne suis

jamais aussi vivant que

lorsque j'écris