CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

mes pieds sur vos mains

disposées en passerelle

au-dessus de la vacuité

de toute existence


mes dents sur vos

viandes barbecutées

sauce chaos


mon cerveau sur vos

idées mal ficelées


mon anusse embarrassé

par le choix d'un de vos

pals


mon nombre sur l'appui

fragile de vos chiffres


mon entièreté sur la

cohésion faible de vos

amalgames


toumoi au repos sur

touvou en hamac


Vous devez être un utilisateur enregistré du site pour pouvoir commenter les articles

Derniers textes

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...