CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

je ne sais pas faire le

paysan

quand ils me disaient

d'y aller pour faire

luire les mottes 

j'avais peur de lui

faire le mal à la terre

donc ils disaient donc

tu vas t'en cueillir

les prunes à

pruneaux

là encore j'étais 

mauvais je pleurais

mes gouttes de

séparer la prune de

l'arbre

pourtant

j'aimais l'odeur du

foin

j'aimais le bruit

ahanant du vieux

tracteur sur lequel

pépé ne faisait

jamais le fier

j'aimais le sirupeux

gras du jus de

groseilles maison

la terre elle est si

grosse que tu seras

toujours trop petit

pour lui faire mal

cette maxisensiblerie

ne m'a pas joué des

tours qu'à la

campagne

mais jamais je n'ai

été aussi gauche 

qu'en milieu rural


Vous devez être un utilisateur enregistré du site pour pouvoir commenter les articles

Derniers textes

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...