CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

Poésie

until I die my sex

On voit le museau

Le museau avance

Vers le dégel

Les yeux en reculade

Le regard en déroute

Le paysage s'accroupit

Trous en reserrage
Ma mère éteint
Ça continue dans la tête
Les voisins font l'amour
J'ajoute de la neige

Il y aura le cours de musique pour dormir
On n'a pas tous les jours l'âge renard blanc

Je vieillis plus vite à l'intérieur
Que connais-tu aux fascinations polaires
Ma sœur expulse sa banquise
Ma mère étreint
On fera pareil avec des gens différents

Le clafoutis fait son caïd dans les estomacs
Les murs s'amusent à me claustrophober
Dehors dort
Plus tard est venu interrogatif

Je me suis laissé faire par l'ambition paternelle
Vingt ans sonnent

Trente ans tintinnabulent
Te voici à la moitié de ta vie valable
La politique t'intéresse un peu plus

Entre manifestation et plage tu continues à choisir plage

Tu as toujours beaucoup de mal avec les gens qui ne savent pas dire merci

Tu as la réussite de ne plus avoir de voisins 

Tes vacances peuvent te mener à plus de 100km

Il n'y a pas de gens dans ton entourage pour te faire changer

C'est ta troisième femme ton sixième chien ton quatrième emploi ton second saut à l'élastique
Tu n'as pas acheté de hamac pour la retraite
 
 
 
 

Derniers textes

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...