CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

Poésie

mon pubis comme saint des saints

Mon père a écrit ses mémoires dont il a protégé l'accès jusqu'à sa mort mon impatience à en prendre connaissance m'a conduit au parricide

Sa mère lui sortait régulièrement les chemises de ses grand pères remplies de chiffres il se dirigea naturellement sur le chemin des mathématiques

Je trouve ça répugnant d'être un tas de viande bien sûr il y a ma cervelle ça se mange aussi je suis entièrement comestible mes pensées se croquent mes envies se sucent mes sauts se mastiquent

Le lyrisme est l'expression d'une émotion personnelle intense tellement intense qu'elle ne peut approcher les mots sans les disloquer

Quand j'écris de la poésie j'utilise Ô pour dire que je suis tout petit devant Ô Muse Ô monde énorme Ô que ce qui me parcourt a tout de l'électricité électrocutante

Les adverbes sont mes bons amis les adverbes de lieu oui de temps ah oui de quantité ce sont mes chéris mon premier cercle pour ma bouche

Lire un poème en silence ça suffit pas  lire un poème à voix haute non plus dans un stade bondé non plus un poème il faut l'étudier pour faire ressortir le génie de celui qui l'a écrit ajouté au génie de celui qui le comprend

J'ai choisi d'arrêter mon anthologie de la poésie à 1930 parce qu'après ça devient trop compliqué trop bizarre trop tout et n'importe quoi j'ai envie de vous dire que la poésie n'est pas morte mais elle se colle partout qu'elle en devient pour tous pour personne pour de rire ce n'est pas sérieux tout ça

Derniers textes

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...