CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

Longévité

JE pour longtemps

Plus longtemps que fixé

En débordement de ma coupelle temporelle

Je vis au temps long pour payer moins au temps

Qu’il surfacture la griserie

En comparaison de ma discrétion

Je m’engage à ne pas gêner le temps

Je veux bien rester à l’écart du fracas novateur

Dissimulé dans les plis usés de l’histoire tue

Ne disputer aucune part d’avenir

En agissement d’impact nul

Dans le regard inoffensif uniquement

Sur la monture conquérante >< dans la gueule édenté du dragon du trône rongé

Je me suis fait l’infusion des débuts

Pour d’une gorgée maxivolumée échapper à ma fin

Là alors j’ai demandé d’avoir plusieurs fins

Une petite et d’autres entonnoirisées

J’ai voulu saboter le déroulement interminable

J’ai accéléré l’éternité

Je ne vois rien d’humain aux perspectives soyeuses

LE TEMPS N’EST PAS UN MECANISME

Le temps se vieillit lui-même sans qu’une altération ne se produise devant nulle conscience

Puis j’ai resurgi diamétralement opposé sur la sphère des destins retentés

Le temps gère le glorieux c’est un de ses sbires qui actionne les détériorations humaines

Mon imagination est une larme qui ne donne pas la forme de l’eau

Même si on me plaçait là où il faut au moment où il faut je ne me rendrais compte de rien

Le temps m’a dit Je ne m’intéresse à rien et tout fait acte de mon existence

Il a ajouté Avec vos meilleurs télescopes vous ne verrez que le bout de vous-mêmes

Vos sabliers ne sont que des poignées de sable dérobés à vos plages sans avenir

 

 

 

 

Vous devez être un utilisateur enregistré du site pour pouvoir commenter les articles

Derniers textes

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...