CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

De nos jours les jours sont plus tassés

Voilà le vilain poisseur sur ma chemination mûrie dans la lassitude

La vitesse du monde je la laisse aux autoroutes

Je me considère comme semi-fictif un pied ancré l’autre en désorbite

Elle était devenue mon bunker de survie-mort

On cherche à faire monter la pression de l’univers pour se chauffer dans du grand

Je ne vais pas à la plage car je veux une plage déserte

De l’arthrose d’avoir trop jeté la première pierre

Le requin serait fier de se voir gueule ouverte au baldaquin de la garçonnière

Expert en approche/éloignement

Pour répondre à mon désir de saisir il faudrait des bras télescopiques mesurés en kiloparsecs

Concevoir une heure d’où ne déborderait pas l’éternité

Car je rirai toujours même la bouche remplie de merde je rirai d’un rire merdique

Je l’enviais cet homme constamment en auto-héritage

Quand l’univers a racheté la marque Dieu

Je suis un être de transition

Ce qui a changé Le phénix n’a plus assez de cendres pour espérer renaître

Ce qui a changé Hercule se satisferait de son premier travail

Ce qui a changé Le fil d’Ariane devenue laisse

Ce qui a changé Pénélope se taperait tous ses prétendants et ferait égorger Ulysse à Ithaquethaque

L’avantage de Skype tu fous une chemise et tu as la queue à l’air

On a ouvert les portes à mon arrivée tous les mystères se sont envolés

La plus perdue des journées est une des miennes

Depuis que j’ai désactivé l’immunisateur de ma suffisance je m’incommode de ma puanteur égotiste

Vous devez être un utilisateur enregistré du site pour pouvoir commenter les articles

Derniers textes

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...