Quand ils fouilleront mon essentiel

Ils verront

La scintillance du rêve

Quand ils fouilleront mon ennui

Ils verront

L’intérieur de mes secondes creuses

Quand ils fouilleront ma joie à l’autre

Ils verront

Une seule

Quand ils fouilleront mon dégoût de l’autre

Ils verront

Une multitude

Quand ils fouilleront mes folies

Ils verront

Rien qui ne les surprendra

Quand ils fouilleront mes ambitions

Ils verront

De l’avorté en série

Quand ils fouilleront mes ruelles

Ils verront

L’encombrement de l’émotion

Quand ils fouilleront ma jeunesse

Ils verront

La grande pièce froide vide

Quand ils fouilleront mes mots

Ils verront

A peine plus loin que mes désirs

Quand ils fouilleront mes actions ratées

Ils verront

De la timidité

Quand ils fouilleront ma marmite

Ils verront

La fondue de tout

Quand ils fouilleront mon rejet du monde

Ils verront

Plus de lâcheté que de sagesse

Quand ils fouilleront mes idées sombres

Ils verront

Le petit ballon noir qui roule facile

Quand ils fouilleront mon empathie

Ils verront

Le contenant extensible pas toujours cautérisateur

Quand ils fouilleront ma zone de chair

Ils verront

La muraille placardé de vulves

Quand ils fouilleront mon ciel

Ils verront

La portée illimitée de mes démesures

Quand ils fouilleront mes évolutions

Ils verront

Du léger faux plat

Quand ils fouilleront ma résignation

Ils verront

Rien