CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

c'est long comme une

verge sans vagin disait

mon grand-père

on allait à la pétanque 

j'aimais ça 

me retrouver avec cette

faune exotique

il y avait des mystérieux

qui se faisaient

suspecter d'un passé

glorieux et qui 

traînaient leur misère

hautaine de princes

déchus

lulu bon sang avait les

mains comme des 

palettes il tirait sans

finesse jamais au

carreau le lulu

mimile était un rouquin

qui aimait faire son

malin genre scientifique

du jeu

marcel ce grand con qui

sortait toujours du 

cercle en lançant sa

boule

robi était mon préféré

le bourru au cœur de la

taille exacte de l'amour

nadia une marocaine

bien mignonne tous les

mecs voulait jouer avec 

elle elle aimait ça la

suitance du libidineux

de ces vieux 

impuissants sur elle 

françois le président un

gros caractère dont le

père avait dû être un

sacré résistant en 40

gérard et d'autres dont

je ne me rappelle plus

trop rien sauf qu'ils

étaient des figurants

jamais inutiles

si vous me demandez je

crois que c'est ça le

zénith de mon 

adolescence






Vous devez être un utilisateur enregistré du site pour pouvoir commenter les articles

Derniers textes

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...