CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

frêle flanchée

le palanquin sent les

effluves intimes des 

concubines

les gens rient ils ne 

rient pas de l'agonie

ils rient malgré l'agonie

je demande au paysan

où est l'ânesse la voilà 

me ditil mais il ajoute

tu ne rempliras pas ta

baignoire avec son lait

il y a de l'humilité parmi

ces basses collines cela

repose l'alpiniste que

je suis de moins en 

moins

j'ai renoncé à essayer

de comprendre bien

avant de renoncer à

ressentir

nul lieu ne m'appartient

pas nul lieu n'est à moi

dans le cas le plus

extrême je pose mon

poids sur le lieu et je

l'en dispense à jamais






Vous devez être un utilisateur enregistré du site pour pouvoir commenter les articles

Derniers textes

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...