tu as 25 ans je n'y peux rien

tu as échoué d'accord

tu t'es rasé le pubisse

demain vient te filer des baffes

tu crois encore à être nu sur une moquette de prix devant une cheminée où brûle un bois rare vendu par des types tellement
dégradés

tu vas y aller 
tu entreras ton corps comme un paravent
tu parleras calmement tu frapperas calmement 

tu as volé violé plusse volé 

tu as un sexe long comme le bras sans main

tu utilises les gens
tu t'en sers
tu les manipules
tu les jettes quand ils ne te sont plus utiles

tu as des croûtes
des croûtes de tête
à te gratter les souvenirs

tu as toute ta vie de deux ans devant toi