CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

je dirigeais le chantier du grand développement 

j'étais assis à mon bureau à étudier un plan complexe transmis par un ingénieur très prometteur

un ouvrier entre

il mesure plus de deux-cents centimètres

il a une hache qui fait bien la moitié de sa taille

il dit qu'il faut que ça change

que tousse font de leur mieux

qu'ils méritent plusse de considération

je ne le regarde pas je suis absorbé je sais quelles sont nos priorités

il doit prendre ça pour du mépris
du mépris de classe

sa hache est levée par ses deux bras qu'on imagine capables de lever une hache trois fois plus lourde

je crois voir une faille dans le plan je redouble de concentration

c'est un géant qui a diton peut-être un peu vite abattu des arbres centenaires et des voyous trentenaires 

moi il ne le sait pas j'ai déjà convaincu une guillotine d'arrêter sa lame juste avant ma nuque

il ne le sait pas

ce qu'il sent c'est qu'il a devant lui une tête en action qui cherche des solutions devant un connard qui cherche la merde

il sort

3 heures plus tard un de mes seconds pense me faire plaisir en m'apportant la tête du frondeur sur un plateau de cuivre

il est surpris de ma rage

on a besoin de puissance physique

les machines sont fatiguées

on fera sans m'adoucije

on a eu bien du mal à faire sans






Vous devez être un utilisateur enregistré du site pour pouvoir commenter les articles

Derniers textes

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...