CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

j'espère à chaque fois changer d'avis
je reviens donc m'y frotter
en tentant de n'être pas celui qui n'a pas aimé
j'arrive avec le désir du reset
car si beaucoup aiment pourquoi pas moi
oui je suis dérangé de ne pas aimer
pas pour rentrer dans la quiétude d'être dans une masse 
j'aimerais beaucoup aimer beaucoup
je pense que c'est raisonnablement faisable
je ne goûte aucune satisfaction d'être un des rares non conquis
je n'y parviens pas
l'incompatibilité oui peut-être
surtout une platitude qui exaspère mes exigences stylistiques
l'absence de vagues sur un plan d'eau m'a toujours consterné
on me dit attention ce qui est plat peut mener loin
loin aux rives 
l'eau n'est qu'un vecteur qui ne contient rien d'enchanteur
ces métaphores me désolent
d'où je vais regarder la stimulante écume la simulante blancheur en complexité digne d'étude


mes imprécations répétées-véhémentes contre la médiocrité de mon époque font davantage de moi un crétin qu'un extralucide


il est plus facile pour le roturier de jouer au noble que pour l'aristocrate de feindre la malnaissance



 
 


Vous devez être un utilisateur enregistré du site pour pouvoir commenter les articles

Derniers textes

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...