CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

Poésie

mes cellules en microprocession avant le pique-nique de tralalère

si un jour j'ai été sur toutes les

lèvres c'était sur les lèvres

gercées toujours au risque de

chuter dans la moindre crevasse

je m'ennuie davantage dans les

sexes que plus avant où la

visite d'un nouveau sexe était

une joie sans pareille

je skie moins sur vos peaux

le souvenir d'une action me

dissuade de recommencer cette

action

il me faut convaincre mes pieds

mes mollets mes yeux tout ça me

fatigue chaque fois plus

mon intérieur d'homme devient

casanier casanier à se refuser le 

retour sur lui-même

le discours cellulaire dominant

qui résonne autour de mes

viscères est le suivant

pourquoi parcourir le vaste

monde alors qu'il n'est vaste que

pour les couillons



Derniers textes

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...