CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

Poésie

fruit aïe de mes entres

où vécut mon père
où vécut ma mère vivante
où s'acharna le mauvais sort
où coopérèrent les objets domestiques
j'écoutais la radio
il avait la voix grave
la femme sorcière
les chaudrons purifiants
je me levais en prenant le soin du 
bonjour simultané de mes deux pieds à terre mon support
le ciel était plus disponible
moins encombré
on avait encore de l'émerveillement pour la technologie
je n'aimais pas la compagnie des petites choses
la prof avait dit qu'il fallait mettre des mots partout
sur la poésie aussi
je vais vous expliquer rimbaud
quand tu rentres à la maison plein de dispositions nouvelles à bander le monde que tu te prends la gifle du petit con
tu retournes écouter la prof 
la fascination a fait place au mépris
ma mère l'adulte de mon futur futurisé
je ne suis que le prolongement de sa nouvelle jeunesse 
elle met plusse de poids dans cette nouvelle jeunesse que lorsqu'elle était jeune
je lui aurais obéi jusqu'au filonpourmoi


Derniers textes

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...