CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

Poésie

ah cette cinquième fermentation

moi ici

moi pendant

moi pendouillant

tu regardes hilare le manège

séducteur des paradisiers

à l'abri de moi

un seul regard fera fondre le

glacier timide

ce n'était ni ma couleur ni mon

limon d'âme

le vieux me regarde je lui souris

il cesse de me regarder il regarde

un autre mec plus jeune que moi

je frappe le vieux 

tes fesses étaient bien mieux à

l'air libre

je me rappelle davantage du cul

du renne que du confort modeste

du traîneau décoré avec des

clochettes trop nombreuses

le foin où j'ai fait l'amour pour la

première fois a réussi à prendre

la forme d'une femme pour que

je ne me sente pas trop seul

on m'offre un tour en orbite j'y

vais ça dure le temps de trois

tours je descends je reprends

mes activités je ressens le mal

des lunes désorbitées 




Derniers textes

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...